J’ai un méchant problème : je tombe en amour chaque fois que je prends le bus 24 sur Sherbrooke. Lorsqu’une personne vraiment super croise mon regard, c’est le coup de foudre!  Et quand elle se prépare à descendre, je m’entends supplier « Viens avec moi, je vais te payer une vraie-belle-et-bonne-brioche-bacon-fromage… tu vas adorer… »

Les gens qui habitent à Montréal sont tout simplement trop « hot ».

« Je veux vivre ce genre de passion », soupirez-vous en buvant votre latte à la citrouille. « Je veux mordre dans la vie à pleines dents. »

Rien de plus facile: venez vivre sur le Plateau.

Raison no 1 : Du beau monde

shutterstock_124336576 - Copy
Peu importe ce qui te fait tripper – une moustache flyée, une coupe de cheveux garçonne, des femmes qui ressemblent à des astronautes, des gars qui font penser à des licornes, une fille qui, comme Amélie Poulain, court dans toutes les directions la main plongée dans un sac de haricots. Sois assuré que le Plateau en a pour tous les goûts. Du quartier portugais au coin plus francophone dans l’est, en passant par le pays des merveilles humaines, chacun trouve quelqu’un(e) à admirer. Tu y découvriras la crème de toutes les crèmes! Il ne faut pas s’étonner que Montréal se classe parmi les dix villes où vivent les gens les plus beaux du monde.

Raison no 2 : C’est vraiment le centre de l’univers

shutterstock_113666824
Sur un territoire de 8 km2 vivent 100 000 personnes, ce qui en fait le quartier le plus densément peuplé au Canada. C’est un point positif, ça? Permets-moi de te rafraîchir la mémoire sur la raison no 1. En fait, ce morceau de terre produit des effets qui se propagent dans l’ensemble du Canada. Selon un chroniqueur du New York Times, « L’influence [du Plateau] sur la culture de la ville, et même du pays, est sans commune mesure avec sa taille. Les bars du boulevard Saint-Laurent sont la rampe de lancement de la moitié des nouveaux groupes de musique chaque année – d’abord Arcade Fire, puis Wolf Parade, et maintenant Plants and Animals. Les jeunes qui s’entassent dans ces boîtes tous les soirs sont des références en matière de style. » Pourquoi le Plateau est-il le centre de l’univers? Parce que c’est ce qu’on dit à New York, l’autre centre de l’univers. Donc, s’il t’arrive de penser que ton allure branchée t’appartient, rappelle-toi ton effet.

Raison no 3 : La « Main »

shutterstock_55436947
Un jour, la terre a tremblé et bouillonné, puis un gouffre appelé boulevard Saint-Laurent s’est ouvert pour diviser Montréal en deux parties : l’est et l’ouest. Ce gouffre s’est rempli de bars, de clubs et de réverbérations acoustiques, qu’on peut capter chaque soir. On y trouve de tout, du dub step aux danses swing, en passant par la salsa et le bon vieux bump n' grind. Tu veux voir un spectacle? Super! Il est même probable qu’un de tes amis sera sur scène. Tu peux aller au Divan Orange pour prendre une bière et apprécier le show – mais tu ne veux pas manquer le slam de poésie d’un autre ami à quelques coins de rue. Donc, après une bonne bouffée de fumée liquide, tu vas vers la Casa del Popolo. En chemin, tu fais un arrêt au Bifteck pour un pichet de bière à 10 $. Quelques heures plus tard, tu bouffes un chow mein à 2 $ en regardant le soleil se lever. La ville ne dort jamais. Donc si tu as sommeil, à toi de rentrer.

Raison no 4 : Les maisons

Le-Plateau
Si tu oublies un instant les gens beaux et les partys, tu verras que le centre de l’univers est paisible, entouré de verdure… même pittoresque. En effet, malgré ses innombrables boutiques, cafés, restaurants et galeries d’art bondés de visiteurs, le Plateau est aussi un quartier résidentiel. La moitié des maisons ont été construites avant les années 1950 et elles conservent leurs tourelles, leurs colonnes et leurs majestueuses façades en briques de l’époque. Des branches d’arbres centenaires forment des dômes au-dessus des rues. Un réseau de ruelles longe l’arrière des bâtiments. Comme l’époque des mendiants et des basse-cours est révolue, ces ruelles sont maintenant pleines de vélos, de barbecues et de gens se prélassant sur leur terrasse. Les gens aiment sortir, mais ils aiment aussi rester à la maison. Rien ne réjouit plus le cœur d’un habitant du Plateau que du bon vin, de bons amis, un solide balcon ou un parc boisé.

Raison no 5 : La bonne bouffe, avec ou sans Leonard Cohen

shutterstock_132413027

La liste des attraits du Plateau, ne serait pas complète sans mentionner la gastronomie. Qu’il soit végé mur-à-mur ou quelque peu laxiste ou encore qu’il se nourrisse de la traditionnelle trinité québécoise composée de frites, de fromage et de sauce brune (la poutine!), chacun peut se régaler. C’est bien connu, Schwartz fait les meilleurs « smoked meat » en Amérique du Nord, mais savais-tu que la nourriture servie au Café Santropol provient d’un jardin sur le toit? Il existe des dizaines de cafés sur l’avenue Mont-Royal, où on trouve toute une variété de boissons chaudes et où on s’adonne à notre sport national, regarder le monde. Certains établissements de la « Main », notamment Bagels ETC, sont reconnus pour leurs déjeuners à bas prix, souvent servis avec Leonard Cohen en prime. Tu as bien compris. C’est l’endroit qu’il préfère pour sonder les profondeurs mystérieuses du jour qui commence. Ah-h-h…

Viens habiter sur le Plateau, à Montréal, et si tu vois, après avoir descendu du bus, quelqu’un qui cherche désespérément à ouvrir la fenêtre, n’oublie pas de me faire signe de la main!