Allez-y, personne ne regarde. Vous pouvez hocher la tête discrètement. Il faut bien le reconnaître, Montréal-Nord a mauvaise presse. Pointé du doigt, le quartier est souvent décrit comme un endroit sous haute tension, dominé par les gangs de rue et ravagé par la pauvreté. L’histoire de Freddy Villanueva et les émeutes qui ont suivi n’ont pas aidé à restaurer la réputation de l’arrondissement. Ironiquement, Montréal-Nord a également joué un rôle lors de la crise du FLQ en 1970, puisque c’est sur la rue des Récollets qu’a été séquestré le diplomate James Richard Cross…

Mais Montréal-Nord n’a pas que des controverses à offrir, fort heureusement. Voici cinq raisons pour lesquelles c’est un quartier où il fait bon vivre (sans ordre précis)!

1. « J’ai trouvé l’eau si belle, que je m’y suis baignée… »

Bon, on ne s’y baigne pas vraiment, mais la proximité de l’eau est un attrait indiscutable. Avec sa piste cyclable longeant la rivière des Prairies et menant jusqu’au parc-nature de l'Île-de-la-Visitation, Montréal-Nord promet de jolies promenades en amoureux, des sorties en famille, ou du jogging pour ceux qui, contrairement à moi, ne sont pas paresseux. La rive est également accessible du parc Aimé-Léonard jusqu’au pont Pie-IX. Un véritable coup de cœur.

riviere MN

2. La diversité culturelle, on en mange!

Certains murmurent que Montréal-Nord devrait être rebaptisé Montréal- Noir… Et comment! La communauté haïtienne est effectivement très présente dans mon arrondissement et, avec son rire communicatif et sa chaleur humaine, c’est un atout. Le quartier regroupe aussi des communautés maghrébine et moyen-orientale, italienne et latino-américaine. Cette diversité se traduit par de nombreux petits commerces aux saveurs exotiques : des fruiteries créoles aux boulangeries algériennes, il y a de quoi mettre l’eau à la bouche! Et puis, il faut bien le dire, la majorité de la population demeure francophone et la langue la plus parlée à la maison est le français!

3. Tous les chemins mènent à Montréal-Nord

Que ce soit par les transports en commun ou en voiture, l’arrondissement est facilement accessible. Fait nouveau : le Train de l’Est, en construction, mènera bientôt au centre-ville. Par ailleurs, de grandes artères telles que Pie-IX et Henri-Bourassa permettent de rejoindre plusieurs autoroutes. Ainsi, une quinzaine de minutes suffisent pour se rendre au Carrefour Laval, mon centre commercial préféré!

4. Un quartier familial

Au dernier recensement, on dénombrait que plus des deux tiers des familles de l’arrondissement avaient des enfants vivant à la maison, d’où les quelque 20 parcs et aires de jeu. On y retrouve aussi de nombreuses écoles, autant publiques que privées, et un cégep accueillant près de 4 000 étudiants.

5. Un quartier en pleine revitalisation!

Depuis quelques années, de grands projets sont mis en branle afin de redonner du lustre à Montréal-Nord. Par exemple, d’importants travaux de construction sont en cours afin d’aménager le carrefour Henri-Bourassa/Pie IX et plus de 300 arbres seront plantés afin d’ajouter de la verdure au paysage. Du point de vue environnemental, des efforts marqués sont déployés afin d’en faire une priorité (développement durable, éco-quartier, etc.). Il n’est donc pas étonnant que de nouveaux projets de condos, urbains et abordables, aient flairé la bonne affaire et décidé d’investir dans le joyau méconnu qu’est Montréal-Nord.

Pour découvrir Montréal-Nord sur notre blogue, c'est par ici!