Jérémie Ruellan, 28 ans, avait déposé une offre d’achat pour une maison de ville au moment où la maladie à coronavirus est entrée dans le quotidien des Québécois, à la mi-mars 2020. Une autre offre d’achat a été préférée à la sienne, mais le vendeur lui a mentionné que la partie n’était peut-être pas perdue.

« Des acheteurs qui vivent de l’incertitude professionnelle n’auront peut-être plus accès au financement des institutions bancaires, évoque, le directeur adjoint aux communications. Il y a beaucoup de choses qui évoluent et qui changent. »
En attendant, Jérémie et sa conjointe poursuivent leurs recherches, malgré les contraintes de distanciation sociale et de confinement : « Nous faisons la majorité de nos recherches sur Internet, à partir du secteur que nous avons circonscrit et nous regroupons les offres qui nous intéressent. Lorsque nous sommes en mesure d’avoir toutes les informations (le prix, les plans, les frais estimés -- chauffage, etc.), nous allons en voiture passer devant le bâtiment. » Le jeune professionnel suit de près l’évolution des taux d’intérêt et les fluctuations du marché. Il observe que les promoteurs sérieux répondent promptement à ses messages, et en lui téléphonant plutôt que par un simple courriel. Irait-il jusqu’à acheter sans visiter ? « Non, répond-il, une visite est essentielle. » Il se ravise : « Lorsqu’on achète sur plan, il faut souvent se contenter d’une unité témoin, n’est-ce-pas? C’est relatif. »

À lire : 7 avantages économiques d’acheter une habitation neuve

Démarches de magasinage à distance

Jusqu’à nouvel ordre, Éducaloi rappelle que le gouvernement recommande de suspendre les visites, que ce soit pour louer, vendre ou acheter une maison ou un appartement. Si une visite devait avoir lieu, il faut prendre des mesures sanitaires.
Avant de penser à visiter, vous pouvez vous faire une opinion à distance en visitant les sites Internet des projets, conseille Denis Sauvé, associé chez Guide Habitation : « Est-ce que le promoteur donne de l’information objective sur le projet, sur ses caractéristiques de construction, sur les dates de livraison? Est-il possible de voir des plans? Quel est le plan de garantie associé au projet? Enfin, est-ce que le site web est beau, sans fautes d’orthographe, avec des images soignées? Peut-être ai-je tort, mais j'aurais tendance à associer le souci de qualité visible sur un site web à un souci de qualité qui se retrouverait aussi dans la construction du projet. »

Acheter sur plan

Pas facile de lire et comprendre un plan de condo ou de maison produit par un architecte! D’abord, lisez les notes, la légende et prenez le temps de comprendre l’échelle architecturale utilisée, par exemple, un centimètre sur plan correspondant à un mètre pour la construction réelle. Pour vous donner une meilleure idée de la superficie, faites des comparatifs avec l’espace que vous habitez actuellement. Localisez les portes, les rangements et l’emplacement de tous les appareils (évier, réfrigérateur, etc.), les fenêtres, suggère Olivier Gagnon, architecte et entrepreneur : « Évaluez l’accès à la lumière naturelle en considérant les dimensions des ouvertures. La luminosité a un grand impact sur la qualité de vie. » Selon monsieur Gagnon, les promoteurs conçoivent souvent des unités de condos avec des formes allongées : « Cela leur permet une plus grande densification, mais les unités sont alors plus sombres et moins bien ventilées naturellement. Une forme rectangulaire est préférable. » Vous ne vous sentez pas assez compétent pour juger des plans? Une consultation avec un designer d’intérieur pourrait vous être utile.

D’autres informations utiles

Dans le cas d’un condo, demandez à savoir où se situera votre unité dans l’immeuble, et où se retrouveront les appareils de climatisation, l’ascenseur, etc., différents éléments qui peuvent influer sur votre quiétude. Olivier Gagnon conseille de demander également un plan d’élévation et un plan d’implantation, afin de juger de l’ensemble du projet et de l’orientation du soleil. « Un tour en voiture ou l’utilisation d’un outil comme Google Maps peut vous aider à vous faire une idée des alentours », ajoute-t-il.

À lire : Quatre questions pour mieux comprendre l’achat d’un condo sur plan

Vérifications d’usage

Un projet retient votre attention ? Approfondissez votre recherche en regardant à quel prix se vendent des habitations similaires sur Centris, et en confirmant le sérieux du promoteur et du constructeur auprès de la SOQUIJ, de l'Office de la protection du consommateur, de la Garantie de construction résidentielle (GCR) et de la Régie du bâtiment du Québec, suggère Denis Sauvé: « Vérifiez si le promoteur a fait objet de poursuites. Assurez-vous que le projet — et les dépôts — soient protégés par une garantie. » D’autres démarches pertinentes : se renseigner sur les projets passés du promoteur et consulter la municipalité sur les projets immobiliers prévus dans le secteur.

À lire : Achat d’un condo sur plan: se protéger contre les risques

Prendre contact

Lorsque votre intérêt se confirme, communiquez avec l’équipe de vente, par téléphone ou courriel. C’est le temps de valider les informations recueillies sur le site du projet, et de poser toutes vos questions. Par exemple, est-il possible de modifier les plans avant le début des travaux et quels sont les coûts rattachés aux éventuelles modifications.

À lire : 8 questions à poser au bureau des ventes

Visite : possible?

Lorsque l’acheteur préfère visiter « en vrai » le condo modèle, l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), dont la mission est d’assurer la protection du public en matière de courtage immobilier et hypothécaire indique que le courtier immobilier doit faire remplir à toute personne devant se présenter sur les lieux d’une visite et à l’occupant des lieux, une déclaration attestant de son état de santé en lien avec la COVID-19. Tout courtier devra, comme vous, veiller à respecter la règle du deux mètres minimums entre les individus en toutes circonstances. Le chroniqueur techno Pascal Forget croit les visites virtuelles et les photographies à 360° offrent une expérience comme si on y était : « Les nouvelles technologies permettent d’avoir une idée réaliste des volumes, de l’espace. Le vendeur peut s’attarder sur un détail à votre demande, ouvrir un placard pour juger de sa taille, etc. » Selon monsieur Forget, même les gens les plus réfractaires au « chat vidéo » se sont acclimatés à cet outil dans le contexte particulier que nous traversons.

Démarches d’achat

Roxanne Tremblay, conseillère à l’OACIQ, note que depuis le 11 mai 2020, toutes les activités immobilières ont reprises. « Dans ce contexte et afin d’assurer la protection du public, nous avons mis à la disposition des courtiers immobiliers un guide des meilleures pratiques en période de coronavirus, lequel inclut notamment les règles sanitaires édictées par le gouvernement. On y retrouve aussi des recommandations, par exemple pour tenir des visites ou encore pour recevoir des clients dans les bureaux d’une agence immobilière. »

Suivant les directives du gouvernement provincial, les courtiers hypothécaires peuvent continuer comme à l’habitude de travailler à distance pour l’obtention du financement hypothécaire. Bien qu’optionnelle, la préautorisation offre plusieurs avantages, selon madame Tremblay : « Elle permet de connaître la valeur maximale de la propriété que l’acheteur considère en fonction de sa capacité d’emprunt et de sa mise de fonds, garantit un taux hypothécaire et prouve le sérieux du consommateur comme acheteur potentiel. » Des cabinets de courtage hypothécaires (Nesto, Muti-prêts) peuvent faciliter ces démarches.

À lire : Tout sur les programmes d’accès à la propriété

Réservation, dépôt, achat… en vidéoconférence

En mars, le gouvernement a signé un décret qui permet de faire les actes notariés à distance. Il est donc tout à fait possible de signer pour l’achat d’une maison neuve dans le confort de votre salon. La notaire Francine Pager se fait rassurante quant au déroulement : « Cette nouvelle pratique est bien encadrée. Les notaires utilisent les logiciels Consigno et Teams de Microsoft. Ils garantissent la protection des données personnelles et protègent contre les pirates. Les contrats sont lus en vidéoconférence et signés en présence après une double authentification, à distance. »

À lire : Que se passe-t-il avec mon dépôt?
À lire : Quels accomptes à verser sur un condo ou une maison neuve?

Garanties

En achetant une habitation neuve (jumelé, unifamiliale), un plex ou condo dans un bâtiment de quatre unités superposées ou moins, le plan Garantie de construction résidentielle (GCR), est obligatoire, rappelle François-William Simard, vice-président chez GCR : « Les acomptes sont protégés jusqu’à 50 000 $. Si vous envisagez d’acquérir un condo dans un immeuble de plus de quatre unités, la protection est optionnelle, il n’y a pas de garantie obligatoire, mais je considère qu’il est plus sage de se limiter aux projets avec plan de garantie. » Entré en vigueur en janvier 2020, le nouveau projet de loi 16 stipule que « tout acompte versé à un constructeur ou à un promoteur en vue de l’achat d’une fraction de copropriété divise doit être protégé par un ou plusieurs des moyens suivants : un plan de garantie, une assurance, un cautionnement ou un dépôt dans un compte en fidéicommis. » Cela devrait corriger le « vide juridique » qu’il y avait concernant les condos dans les buildings de plus de 4 étages et les projets de conversion de bâtiments existants.

Comment négocier

En immobilier, il y a toujours une marge de manœuvre et le prix se négocie. Si vous n’êtes pas à l’aise, envisagez de vous faire aider par un courtier, ou du moins, un proche qui a de l’expérience en immobilier. Francois-William Simard, de GCR, recommande aux acheteurs de s’assurer de mettre tous les éléments par écrit au contrat et de bien lire tous les documents avant la signature : « Si jamais il y a une problématique, une demande de correctif auprès de la GCR, par exemple, les éléments écrits plaideront en votre faveur plus qu’une entente verbale. »

Acheter à distance ? Si l’occasion et bonne et que vous prenez le temps de faire bien les choses, pourquoi pas!

À lire absolument: Acheter votre première habitation neuve sans tracas – guide complet